Un ennemi sournois en vente : l’incapacité à détecter les premiers signaux de résistance des clients

Un ennemi sournois en vente

Je vous propose de continuer cette série d’articles sur les 10 compétences en vente méconnues. Après l’article #1 – Le commercial n’est pas le centre du monde, cette article souligne l’incapacité (en règle général) des commerciaux à détecter les signaux de résistance des clients et prospects. 

La vente serait facilitée pour beaucoup de commerciaux s’ils se concentreraient sur la détection des signaux de résistance plutôt que de tenter à tout prix de surmonter les nombreuses formes qu’elle peut prendre comme : 

  • le manque d’intérêt ; 
  • la satisfaction qu’il retire de leurs services et produits en place ;
  • le prix ;
  • la qualité ;
  • les fonctionnalités ;
  • les avantages potentiels ;
  • les problèmes éventuels ;
  • votre réputation ;
  • le service proposé ;
  • le timing ;
  • les besoins perçus.

Plutôt que de traiter ces objections individuellement, si vos commerciaux pouvaient simplement reconnaître les premiers stades de la résistance …

  • Un regard
  • Un changement de posture
  • Un signe de tête
  • Un « Et bien »
  • Un “peut être …”
  • Un “Je ne suis pas sûr…”
  • Un “mais…”
  • Un haussement d’épaules
  • Une objection avérée
  • Une question pointue …

… et ainsi traiter le signal de résistance immédiatement et simplement par :

  1. Une phrase ce ce type : «Oui, j’aurais réagi de cette façon »  ou «Vous avez raison» ou «Vous n’avez pas très bien réagi à ce que je viens de dire pouvez-vous m’en dire plus …»
  2. La reconnaissance du problème («je comprends»)
  3. Une question : “Par curiosité, pourquoi vous sentez-vous de cette façon?” ou “Pouvez-vous m’expliquer?” ou encore : « Et si cela était possible que feriez-vous … 

La résistance elle-même est plus facile à traiter que les objections. En effet, vous pouvez l’amoindrir rapidement. Si vos commerciaux ne sont pas en mesure de la reconnaître rapidement ou s’ils l’ignorent alors ils feront face aux objections. Lorsque les commerciaux traitent les objections ou qu’ils tentent de les surmonter, en utilisant:

  • la raison
  • la logique
  • les faits
  • des chiffres
  • des fonctionnalités
  • des avantages
  • des explications
  • l’appel à la rationalité
  • des graphiques
  • des témoignages

… alors ce traitement des objections créé un moment de vente à l’arrachée, la résistance au changement du client va croître et la position du commercial est affaiblie …

Management commercial
Olivier Guerin

PNC aux portes, armement des toboggans.

L’avion le moyen de transport le plus sûr Nous avons tous l’expérience de l’avion, le moyen de transport le plus sûr au monde en terme de nombre de kilomètres parcourus par passager. Mais vous êtes vous déjà demandé à quel point le Personnel Navigant Commercial

Lire plus »
Téléphone, je t'aime moi non plus
Performance commerciale
Olivier Guerin

Téléphone, je t’aime moi non plus

Vous savez comment arrêter de faire travailler un commercial ? Non ? En posant un téléphone devant lui … ah ah ah … En même temps il y a un fond de vérité. La plupart des commerciaux ne savent pas se servir d’un téléphone. Quelques

Lire plus »
Olivier Guérin

Olivier Guérin

Spécialiste des Maux de Vente

Diplômé de Rouen Business School, fort d'une expérience de 15 ans, je suis passionné par la vente, de la prospection à la fidélisation et par l'amélioration des équipes commerciales

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email
Fermer le menu