Un ennemi sournois en vente : l’incapacité à détecter les premiers signaux de résistance des clients

Un ennemi sournois en vente

Je vous propose de continuer cette série d’articles sur les 10 compétences en vente méconnues. Après l’article #1 – Le commercial n’est pas le centre du monde, cette article souligne l’incapacité (en règle général) des commerciaux à détecter les signaux de résistance des clients et prospects. 

La vente serait facilitée pour beaucoup de commerciaux s’ils se concentreraient sur la détection des signaux de résistance plutôt que de tenter à tout prix de surmonter les nombreuses formes qu’elle peut prendre comme : 

  • le manque d’intérêt ; 
  • la satisfaction qu’il retire de leurs services et produits en place ;
  • le prix ;
  • la qualité ;
  • les fonctionnalités ;
  • les avantages potentiels ;
  • les problèmes éventuels ;
  • votre réputation ;
  • le service proposé ;
  • le timing ;
  • les besoins perçus.

Plutôt que de traiter ces objections individuellement, si vos commerciaux pouvaient simplement reconnaître les premiers stades de la résistance …

  • Un regard
  • Un changement de posture
  • Un signe de tête
  • Un « Et bien »
  • Un « peut être … »
  • Un « Je ne suis pas sûr… »
  • Un « mais… »
  • Un haussement d’épaules
  • Une objection avérée
  • Une question pointue …

… et ainsi traiter le signal de résistance immédiatement et simplement par :

  1. Une phrase ce ce type : «Oui, j’aurais réagi de cette façon »  ou «Vous avez raison» ou «Vous n’avez pas très bien réagi à ce que je viens de dire pouvez-vous m’en dire plus …»
  2. La reconnaissance du problème («je comprends»)
  3. Une question : « Par curiosité, pourquoi vous sentez-vous de cette façon? » ou « Pouvez-vous m’expliquer? » ou encore : « Et si cela était possible que feriez-vous … « 

La résistance elle-même est plus facile à traiter que les objections. En effet, vous pouvez l’amoindrir rapidement. Si vos commerciaux ne sont pas en mesure de la reconnaître rapidement ou s’ils l’ignorent alors ils feront face aux objections. Lorsque les commerciaux traitent les objections ou qu’ils tentent de les surmonter, en utilisant:

  • la raison
  • la logique
  • les faits
  • des chiffres
  • des fonctionnalités
  • des avantages
  • des explications
  • l’appel à la rationalité
  • des graphiques
  • des témoignages

… alors ce traitement des objections créé un moment de vente à l’arrachée, la résistance au changement du client va croître et la position du commercial est affaiblie …

Efficacité commerciale
Olivier Guerin

Le meilleur moment dans l’amour

Le meilleur moment dans l’amour, c’est la montée des escaliers. Cet aphorisme est attribué au Tigre, Georges Clémenceau qui ne manquait pas d’esprit. Encore aujourd’hui cette formule est d’actualité pour la vie du commerce.Aimeriez-vous qu’un de vos clients vous dise ce qu’il y a écrit

Lire plus »
Les meilleures pratiques pour augmenter vos ventes
Performance commerciale
Olivier Guerin

Les 8 Meilleures Pratiques pour Augmenter les Ventes

Les 8 meilleures pratiques pour augmenter les ventes Est-ce que vous voulez augmenter votre chiffre d’affaires ? Que ce soit pour des produits, des services ou une idée, le fondement d’une entreprise repose sur la capacité à vendre car comme le dit l’adage : « Un

Lire plus »

Une maladie grave qui touche de nombreux commerciaux

Poser des questions est un don de la nature. Bon d’accord, quand vos enfants vous assomment de «  pourquoi ci ? » , «  pourquoi ça ? » un simple trajet en voiture devient très long. La soif de savoir des enfants jusque vers 7 ans est inextinguible. D’ailleurs

Lire plus »
Olivier Guérin

Olivier Guérin

Spécialiste des Maux de Vente

Diplômé de NEOMA Business School, fort d'une expérience de 20 ans, je suis passionné par la vente, de la prospection à la fidélisation et par l'amélioration des équipes commerciales.

Partagez cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email